Accueil > Conseils pratiques > La grossesse > L'entretien du 4ème mois

L'entretien du 4ème mois

L'entretien du 4ème mois de Grossesse

Pour une meilleure prise en charge de la grossesse et du devenir de la relation parents-enfants, les autorités sanitaires, aidés des professionnels médicaux, ont mis en place un entretien au cours du 4ème mois de la grossesse.

En effet, le nouveau plan périnatalité 2005-2007 prévoit plus d'humanité, plus de proximité, plus de sécurité et plus de qualité dans l'accompagnement des femmes enceintes.

Cet entretien doit intervenir idéalement le plus tôt possible mais peut être réalisé plus tardivement au cours de la grossesse si, pour des raisons d'organisation personnelle, celui-ci n'a pu être planifié au 4ème mois de grossesse.

Il concerne la future mère seule ou accompagnée du futur père.

Il n'est pas obligatoire.

Il est pris en charge par la Sécurité Sociale.

Il est essentiellement animé par une Sage-Femme de la maternité, de PMI ou une sage-femme libérale.

Elle permet d'aborder librement toutes les questions que vous vous posez sur le suivi de la grossesse, la préparation à la naissance, l'accouchement, l'allaitement, l'accueil et les soins du nouveau-né, les suites de couches...

En plus des questions d'ordre médical, elle vous renseigne sur les prestations sociales auxquelles vous pouvez prétendre (la P.a.j.e. etc ...) ou sur la législation au travail.

La prise en charge des difficultés psychologiques ou de dépendances est aussi possible.

Le projet d'accouchement y trouve également sa place (ce que je souhaite comme prise en charge lors de mon accouchement...).

Enfin, une collaboration avec d'autres professionnels (médecins généralistes ou spécialistes, sages-femmes libérales ou de PMI, assistantes sociales, associations...) permet de vous intégrer dans un réseau de soins que vous ne connaissez pas forcément et que la sage-femme peut vous faire découvrir.

L'ensemble des professionnels de la santé ou du secteur social sont soumis au secret professionnel et ont l'objectif commun de vous aider au mieux. Cependant, vous restez libre d'accepter ou non de communiquer à d'autres acteurs de votre santé ce que vous confiez à la sage-femme.

La grande aventure de votre grossesse, de votre accouchement et de la relation avec votre enfant sera d'autant mieux vécu que vous serez informée, sécurisée, soignée, accompagnée avec professionnalisme, cohérence et chaleur humaine.